Justesse et pontets (intonation)

​

Il est bien connu qu’il ne suffit pas d’'avoir accordé sa basse ou sa guitare avec des cordes à vide pour que les notes soient justes tout le long du manche.
À supposer que le manche soit bien fabriqué et bien positionné, un réglage précis de la longueur de la corde vibrante est indispensable.

Quelques éléments de théorie simplifiée :
La 12e case de la guitare se situe à mi-distance entre le sillet de tête et le chevalet ; le réglage exacte de l’harmonique à l’octave dépend du tirant (gauge) de la corde (pour faire simple on peut dire que plus la corde est fine, plus la longueur de corde vibrante est courte ; en revanche, plus la corde est grosse plus cette distance est élevée). Le réglage simplifié de justesse est le reflet de cet équilibre qui dépend également de la hauteur de la corde.

Pour une corde donnée, une fois accordée à vide, il suffit de faire sonner l’harmonique à la 12e case, de repérer où se positionne cette note sur l’'accordeur en appuyant à la 12e case : si on est trop haut - aiguille ou led de l’'accordeur vers la droite - il suffit de régler la vis du pontet en tournant celle-ci dans le sens des aiguilles d’une montre, jusqu’à ce que le son obtenu en harmonique ou appuyé à la 12e case soit identique au précédent.
Si on constate que tous les pontets du chevalet sont rectilignes cela veut dire que la guitare est fausse. Un tel réglage est alors normalement impossible, l’opération consistant à ajuster les pontets (compensation) est indispensable.

 

La forme générale des pontets est faite de 2 groupes de 3 cordes en escalier les unes par rapport aux autres : 1,2,3 puis 4,5,6

Une autre configuration que celle-ci implique un problème de conception ou de réglage de manche.

© Ralph Musique. Tous droits réservés. Créé avec Wix.com